Forum
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.


Forum sur les Hot rods et Kustoms
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 1952 CHEVROLET-GMC PICKUP

Aller en bas 
AuteurMessage
Quelqu_un_



Nombre de messages : 9
Age : 71
Localisation : Bruxelles/Uccle
Points : 0
Date d'inscription : 16/04/2007

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Empty
MessageSujet: 1952 CHEVROLET-GMC PICKUP   1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Icon_minitimeLun 16 Avr - 23:56

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP P1000193

L’air est moite, la touffeur des soirées en partouzes débilitantes prend à la gorge.
Je bois finalement trop de Mojitos, glacés de préférence, pour tenter d'oublier que l'humanité vit dans un puits de conneries, toutes plus hallucinantes les unes que les autres.
Entre deux sauteries sexuelles, mis à part faire mes comptes, esquiver les mauvais coups et tenter de survivre, il n’y a rien d’autre à faire que rouler sans but pendant des heures.
Seul le roulis des canettes dans la glacière rythme le temps.

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP P1000195

Après avoir été rêveur, éditeur puis collectioneur, je me suis lancé dans l’écriture d'un livre en cri du coeur, n'espérant pourtant pas recevoir de prix littéraires et faire figure de nouveau Faulkner...
Autant d’ingrédients pour me bâtir une autre légende.
Làs, le temps n'est plus aux mots, trop de maux...
Quasi trop de sexe, pas assez de métal.
Les femmes et les flingues ne sont jamais loin..., en général sous les comptoirs des bistrots ou sous les sièges des limousines..., enrobés de cuirs, femmes et flingues...

Dans ce monde en délire, ou les amis ne sont que des faux-culs et les faux-culs des enculés, ou pour quelques euros on tente de me poignarder après m'avoir déversé tout le fiel de la terre, c’est l’inhumain qui m’intéresse afin de continuer de comprendre l'incompréhensible folie : sonder les individus dans leur médiocrité, dans ce qu’ils ont de plus enfoui et de plus méprisable, examiner les fausses candeurs d'êtres politiquement corrects en apparence, mais en réalité totalement égoistes et abjects, frustes, alcooliques et insatisfaits, résignés, sans ambitions personnelles ni velléités de rébellion, des imbéciles dont les secrets de famille les rongent davantage que la lutte des classes.
Même les losers et les salauds ont droit à une plume compatissante...

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP P1000196B

Ces derniers temps, j'ai rencontré quelques spécimens méritant d'être entérrés vivants..., qui rêvaient de m'entraîner dans leur descente aux enfers ou la violence règne !
Il vaut mieux traîner ailleurs..., sur la route ou dans les bois, rôder, jour et nuit.
Dans mes moments d’errance, je ne sais si la nature est hostile ou protectrice.
Les cons sont toujours aux aguets.

Dans ces moments, en pleine ville, le boulevard monotone qui ne me mène que vers d'autres jouissances, se transforme alors en chemin de terre dont l’accès est abrité par des vignes et de grands arbres penchés, où régne une ombre forte et profonde formant un monde obscur enchâssé dans le monde extérieur, un lieu où le soleil à son point culminant ne projete aucune lumière sur les souches pourries et les bras d’eau stagnante.

C’est un peu Kipling qui rencontrerait Dante..., un univers de laissés pour compte, de personnages désespérés et résignés, carburant à la cigarette et à l'alcool, rongés par la violence, imbibés !
Des mecs et des meufs qui ne rentrent jamais chez eux, qui espèrent prendre tout et même plus, des êtres en proie au mal de vivre, à l'ennui, dans un monde frustrant, qui ont l'alcool mauvais et l'amour violent !
Le coup dur est toujours inéluctable...

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP P1000198

Bref, j'en viens enfin au pourquoi et au comment de cette automobile extraordinaire, Pick-Up Chevy-GMC de 1952...
Le candide exogène, peu au fait des subtilités de ma manière de penser, pourrait m'imaginer comme un être blasé, dénué d'affect pour la production automobile massifiante.
C'est effectivement souvent le cas.

L'invitation à palper de vos doigts virtuels les substantielles avancées de mes nouvelles émanations mécaniques, doit être reçue comme il se doit, par une longue inspiration suivi d'un intense échauffement de "l'underpinning" et d'une dilatation ostentatoire de votre corps caverneux !
L'évidence qui transpire des courbes ondoyantes de cette automobile est poétiquement résumée par cette phrase : "Elle sent le sexe" !

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP P1000201

Le caractère affirmé et sans ambages de cette assertion ne doit rien à de quelconques fantasmes inassouvis, ni à une idolatrie pathologique, mais bien à une analyse détaillée de l'objet.
Les anfractuosités et les replis du dessin de la carrosserie m'amènent naturellement à la qualifier de "vulvique" et le capot et les ailes toutes girondes m'obligent à d'autres analogies anatomiques féminines.
Certains y verront une trivialité faubourienne bien peu reluisante, mais cette voiture hors du commun est manifestement et indubitablement raidissante pour le vulgum pecus erectus un tant soit peu concerné.

Avec un physique à émouvoir n'importe quel gland, cette "chose" jaune intimide par sa force brute que l'on devine sous-jacente.
En y pénétrant, comme on pénètrerait Angelina Jolie, sans son Brad Pitt, on oublie tout.
Même une "pitbabe" allanguie sur le siège passager ne peut déconcentrer.
Le regard vagabonde plutôt sur l'accastillage original du tableau de bord en tôle peinte (en jaune) rehaussé d'enjolivures chromées qui ne doit rien à de plébéiennes productions actuelles.

Les chromes pourtant généralement assez froid communient dans un chaleureux mariage avec les sièges en tissus bleu qui font oublier une ergonomie inhabituelle.
Le volant mi bois, mi chrome, flatte l'oeil, et sa préhension trahit un dessin plus inspiré par la fonction que par la forme.
Il est tout de même le prélude à quelques félicités promises par l'exhubérant moteur V-8 qui propulse les 1400 kg de la sylphide.

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP P1000208

Effectivement, les premiers hectomètres parcourus révèlent un caractère capable de colères pétrifiantes.
Cette automobile n'a rien d'une Naomi Campbell capricieuse.
Ses déhanchements, plus badins que mutins, signent le bitume avec grâce.
Constamment aux ordres, elle obéit avec une docilité de soubrette soumise que les performances d'une Tracy Lord des grandes années n'effrayeraient pas.

Sa seule coquetterie réside dans un temps de réaction à peine perceptible qui semble n'exister que par déférence pour une Sagaris encore plus superlative.
Elle est tout de même capable de s'enhardir.
Aussi démonstrative dans le rouge que sage sur le couple, sa polyvalence philantropique engendre un bonheur difficilement quantifiable

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP P1000209B

A peine osera t'on lui demander un peu plus d'espace habitable pour atteindre le nirvana.
Les 24.990 euros requis à son adoption tiennent du miracle économique et rien ne saura entamer l'enthousiasme que génère cette voiture qui s'impose comme une alternative prégnante à de pondérales sportives, toutes aussi fallacieuses que le prix qu'elles réclament est exorbitant.

Avec ce Pick-up, la comparaison avec des reines du prêt-à-porter, aussi luisantes soient elles, relève de la vanité la plus élémentaire, voire d'une fatuité prétentieuse.
Quant à les opposer, le risque d'une humiliation n'est pas exclu...

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP PickUpGMC1952_12

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP - CHEVY 327 V8, TH350 automatic, CHEVY Camaro front subframe, 3.73 posi rear differential, power steering, power disc brakes, original dash, bucket seats, pine bed & MUCH MORE - Awesome Hot Rod Pickup -
Beautiful Show Condition Throughout - All The Desirable Options - WAS ASKING € 24.990...
Email sw252640@swing.be
Téléphone Outside Belgium : 00 32 475 448692 ou Inside Belgium : 0475 448692
www.GatsbyOnline.com
1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Signature
Revenir en haut Aller en bas
http://www.GatsbyOnline.com
niko

niko

Nombre de messages : 284
Age : 56
Localisation : revel (france sud ouest)
Points : -7
Date d'inscription : 05/11/2005

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Empty
MessageSujet: Re: 1952 CHEVROLET-GMC PICKUP   1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Icon_minitimeJeu 19 Avr - 13:05

p'taiiiiinnn, un poëte parmi nous!!! très belle caisse, je veux trouver une casquette pareille!! Shocked
Revenir en haut Aller en bas
cedric
Rang: Administrateur
cedric

Nombre de messages : 6150
Age : 37
Localisation : Tournai, BELGIQUE
Points : 3297
Date d'inscription : 30/03/2005

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Empty
MessageSujet: Re: 1952 CHEVROLET-GMC PICKUP   1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Icon_minitimeJeu 19 Avr - 23:24

c'est vrai qu'il est très beau ton pick up !!! chapeau bas Very Happy

_________________
---------------------------------------------------

Support : www.goodiesandfamily.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.hot-rod.be
andy4rrrr

andy4rrrr

Nombre de messages : 6232
Age : 76
Localisation : en enfer
Points : 10969
Date d'inscription : 20/03/2007

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Empty
MessageSujet: 1952 CHEVROLET-GMC PICKUP   1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Icon_minitimeVen 20 Avr - 8:49

bonjour
superbe pick up
un vrai roman poetique
(ah les femmes .)
bonne route
Revenir en haut Aller en bas
https://www.dailymotion.com/andy4rrrr
oliviercox

oliviercox

Nombre de messages : 80
Age : 52
Localisation : 69
Points : 31
Date d'inscription : 29/10/2007

1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Empty
MessageSujet: Re: 1952 CHEVROLET-GMC PICKUP   1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Icon_minitimeSam 29 Mai - 12:38

moi aussi je veux bien la casquette clown

belle auto ( camion...)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Empty
MessageSujet: Re: 1952 CHEVROLET-GMC PICKUP   1952 CHEVROLET-GMC PICKUP Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
1952 CHEVROLET-GMC PICKUP
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un petit chevrolet Camper
» Louis Chevrolet
» Quelle montre pour Alain Bombard en 1952?
» Louis Chevrolet Inside... à voir!!
» vc toledo 1952

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum :: le bar des internauts-
Sauter vers: